2017.06.08 Vernissage Exposition 10 ans Artémisia

Artémisia fête ses 10 ans avec une exposition collective

En partenariat avec la Galerie Art Maniak : les femmes s’illustrent

Y seront présentées des planches originales d’albums de bande dessinée de primées ou nominées pour un prix Artémisia ainsi que des soutiens les plus actives, membres ou anciennes membres du jury. Cette exposition collective est organisée pour célébrer les 10 ans d’Artémisia et du prix décerné tous les ans pour saluer et encourager le travail des femmes autrices de bandes dessinées.

L’exposition aura lieu du 9 au 25 juin à la Galerie Art Maniak, 10 rue de la Grange Batelière – 75009 Paris – Métro Richelieu-Douot

2017.04.30 Concours Moteur – Mylène Demongeot –

Concours vidéo sur le thème « La personne qui vous inspire » : filmer avec un téléphone portable en 1’30.

De son vrai prénom Marie-Hélène, Mylène Demongeot a 13 ans lorsque sa famille s’installe à Paris. Elle y suit les cours d’art dramatique de René Simon et Marie Ventura, avant d’entamer une carrière de mannequin. La jeune cover-girl n’a que dix-sept ans lorsqu’elle apparaît dans son premier film, Les Enfants de l’amour (1953).

Repérée par Marc Allégret, qui la dirige dans Futures Vedettes, elle acquiert effectivement un statut de star avec le rôle d’Abigail dans Les Sorcieres de Salem (un drame tiré du roman d’Arthur Miller), aux côtés d’Yves Montand et de Simone Signoret. Elle figure ensuite au générique d’une nouvelle adaptation, de Françoise Sagan cette fois-ci, avec Bonjour tristesse d’Otto Preminger.

Sex-symbol des années 50-60, la blonde incendiaire se spécialise dans des films le plus souvent légers, populaires et prête sa plastique avantageuse au personnage d’Hélène dans la série des Fantomas, ainsi qu’à quelques héroïnes de péplums (La Bataille de MarathonL’Enlèvement des Sabines où elle partage l’affiche avec Roger Moore alias Romulus).

Sa rencontre avec Marc Simenon, metteur en scène et fils du romancier, va marquer un tournant. Elle se lance alors avec son mari dans la production, et espace de plus en plus ses apparitions au cinéma, jusqu’à ne plus tourner qu’épisodiquement (Signé Furax, réalisé par son mari, Tenue de soirée, de Bertrand Blier). Parallèlement, elle poursuit sa carrière d’actrice sur les planches et à la télévision. Après une éclipse de dix ans, elle signe son retour sur grand écran en 2004 avec deux films, Victoire et le polar 36 quai des orfèvres. Sa carrière au cinéma redémarre puisqu’elle fait partie de deux aventures sous le soleil, d’abord au Camping puis en Californie.

Mylène Demongeot privilégie désormais les seconds rôles voire les brèves apparitions dans des films très différents, de la comédie légère (TricheuseCamping 2) au drame (Les toits de ParisOscar et la dame rose), en passant par le cinéma d’auteur (Si tu meurs, je te tueElle s’en va) ou la télévision (Les mauvaises têtesDes roses en hiver). Fidèle à Fabien Onteniente, elle repart en camping pour la troisième fois en 2016 et retrouve Franck DuboscClaude Brasseur et Antoine Duléry.